Interview de Kenza Farkouch, chef de département E-Réputation et Influence

Kenza-FARKOUCH

Comment exploiter la social intelligence et la data pour ressortir des insights performants, gérer son image sur le web et activer sa communication d’influence ? Précisions avec Kenza Farkouch, notre chef de département E-Réputation & Influence.

Tu es aujourd’hui chef du département E-réputation & Influence au sein de Tribal DDB. Peux-tu te présenter et nous en dire plus sur ton poste ?

Bercée par le numérique et le digital qui ont révolutionné le 21ème siècle depuis mon jeune âge, j’ai fait mes premiers pas dans le digital, il y a plus de 5 ans maintenant.
Après avoir été web journaliste puis chargée de veille dans une start-up d’intelligence économique, il ne suffisait plus pour moi de transmettre l’information, il a fallu que je devienne actrice et que j’accompagne des marques dans la veille online et la gestion de crise compte tenu de son importance grandissante.
J’ai rejoint Tribal DDB Casablanca comme Analyste E-Réputation pour évoluer vers un poste de Stratégiste en Influence & E-Réputation et prendre aujourd’hui la tête du pôle E-réputation et Influence.
Avec une team fortement motivée et expérimentée qui collecte et analyse des milliers de donnés au quotidien, je veille à livrer des insights et recommandations qui permettront à nos clients de booster leur business grâce au social monitoring.

Comment définis-tu l’E-réputation et en quoi consiste l’influence ?

L’E-réputation est tout simplement l’image d’une marque ou d’un individu sur le web. Il s’agit des traces numériques présentes sur les résultats des moteurs de recherche et les réseaux sociaux.
Les consommateurs ont développé aujourd’hui le réflexe d’aller googler un produit ou un service avant de passer à l’achat. De fait, il est important pour une marque de surveiller tout ce qui se dit sur elle, d’être à l’écoute de ses clients et d’adapter, entre autres, ses stratégies quelles soient commerciales ou de communication.
En ce qui concerne l’influence, celle-ci consiste à développer des liens étroits avec les leaders d’opinion sur le web, les engager afin d’atteindre leurs communautés.
L’influenceur digital est capable de révolutionner les comportements de consommation et les perceptions ressenties à l’égard d’une marque de son audience.
Notre département déploie des stratégies d’influence depuis 4 ans pour ses clients. Certains influenceurs sont même devenus aujourd’hui des ambassadeurs de ces marques.

Quels sont les outils de Social listening utilisés par le département ?

Ce n’est pas en effectuant une recherche manuelle sur Google ou sur les réseaux sociaux que l’on pourrait extraire toute la data dont nous avons besoin pour réaliser des actions. Avoir un outil de monitoring est primordiale pour mieux surveiller son E-Réputation, réagir au bon moment et efficacement, faire des analyses quantitatives et qualitatives pertinentes entre autres…
Parmi les outils de veille les plus performants et intelligents sur le marché qui permettent aux marques une meilleure exploitation de la social data intelligence et avec lesquels nous avons travaillé, nous retrouvons Radarly.
Radarly, plateforme de Social Data Intelligence de Linkfluence est une plateforme SaaS qui capte au quotidien plus de 150 millions de conversations en temps réel (blogs, réseaux sociaux, forum, sites web, etc.) dans plus de 78 langues et dans plus de 190 pays pour les restituer en KPI opérationnels au sein de tableaux de bord intuitifs.
A l’issue de son partenariat avec Tribal DDB Casablanca, en tant que représentant au Maroc, Linkfluence va faire profiter les entreprises marocaines de son offre, comme les 300 clients que la société accompagne déjà chaque jour.

En trois hashtags, comment une marque peut-elle gérer sa E-réputation ?

#Ecoute, #Anticipation #Reactivite

Pourquoi il est aujourd’hui plus intéressant de travailler avec des micro-influenceurs digitaux plutôt qu’avec les « influenceurs stars » ?

Ce n’est pas seulement le nombre d’abonnés qui compte. Les taux d’engagement des posts que publient ces leaders d’opinion sont plus importants. ENGAGEMENT
– Ils sont très souvent spécialistes d’un domaine, leur audience les suit principalement pour leurs expertises et leur fait confiance. AUTHENTICITÉ
– Les plus petites communautés sont ultra ciblées et très engagées. CIBLAGE
– Ils sont plus proches et à l’écoute de leurs followers et interagissent avec eux plus souvent. HUMANS TO HUMANS.

En situation de crise, à quel dispositif peuvent recourir les entreprises pour s’en sortir?

Pour mieux réagir à une crise, il faudrait l’anticiper. Les processus de prévention sont importants dans la gestion de crise.
Encore une fois, la veille permanente permet de repérer au mieux les signaux d’alerte et d’être réactifs et maîtriser la situation quand la crise est encore à faible impact.Nous élaborons pour chaque client un book de crise spécifique et qui répond à ses sujets sensibles.

Un dernier mot pour la fin?
Salam Conan & Sherlocks !